adse

Les apprentis-sorciers du climat


Course à l'arme météorologique
Ce documentaire réunit de nombreux experts, partisans ou critiques à l'égard de la manipulation du climat : scientifiques, journalistes, lobbyistes, historiens, "géo-ingénieurs", exposant placidement des projets qui font froid dans le dos… À l'aide d'un riche fonds d'archives, le film se penche sur l'histoire ahurissante de ces techniques qui ont pris leur essor durant la course à l'armement de la guerre froide, brossant au passage le portrait d'Edward Teller, qui a inspiré le docteur Folamour de Stanley Kubrick. Ce dernier pensait, notamment, régler le problème de la sécheresse californienne par une explosion nucléaire…

Un village empoisonné par la CIA


Le 17 août 1951 à Pont-Saint-Esprit, dans le Gard, le village entier semble pris de folie, après ce qui ressemble à une banale intoxication collective. Pendant une semaine, les scènes surréalistes s'enchaînent, avec des habitants en proie au délire et à des hallucinations. À l'issue de cette semaine, on déplore cinq morts et 300 malades, dont une soixantaine internée dans des hôpitaux psychiatriques. En 2009, le journaliste américain Hank Albarelli assure dans un livre que le village aurait été victime d'une expérience sur les effets du LSD, menée conjointement par l'armée américaine et la CIA. Une théorie qui prend place aux côtés de l'empoisonnement par l'ergot de seigle ou les mycotoxines dans le catalogue des hypothèses.

Ahnenerbe le Soleil Noir des Nazis


L'Ahnenerbe" Héritage Ancestral «  était un institut de recherche Multi-disciplinaire du régime nazi créé par Heinrich Himmler l’un des plus grand criminel de l’histoire. L'institut avait pour objet d'études « l’archéologie, l’histoire, l’occultisme, l’anthropologie. Bien que scientifique à l’origine son but était de prouver la validité des théories nazies sur la supériorité raciale. AVERTISSEMENT: « Ma vidéo ne parle pas des atrocités des nazis lors de la guerre mais uniquement de l’Organisation Ahnenerbe sur le domaine Historique, Archéologique et ésotérique »

Consommateurs pris au piège


Enquête sur les méthodes redoutables mises en place par la grande distribution et les commerçants pour inciter à acheter et ainsi vendre à tout prix. Les magasins manipulent les sens des clients grâce à de la musique, des parfums et des visuels. Ces astuces permettent de déclencher l'acte d'achat. Les professionnels du marketing détournent des technologies médicales directement liées à l'étude du cerveau. Cette méthode, appelée neuromarketing, permet ainsi de deviner ce que veut le client sans même que ce dernier ait à y réfléchir. Ce business importé des Etats-Unis séduit les industriels français, qui le développent pour augmenter leurs ventes.

Alien Theory - La force des génies


Einstein, Edison ou Mendeleïev : nos grands génies ont l’habitude de dire que leurs fulgurances se sont d’abord matérialisées en rêve, en vision, en voix… Sont-ils connectés à un univers de connaissances parallèle ?

La fin des banques


Au sommaire : «Prêts entre particuliers : tous banquiers ?».L'économie collaborative est en train de révolutionner tous les secteurs de notre économie. Et celui de la banque n'y échappe pas. Aujourd'hui, il est possible d'emprunter de l'argent sans passer par la case banque. Nickel, la petite banque qui nargue les grandes - «Monnaies locales : elles dopent le petit commerce»

Conversations avec monsieur Poutine


Le réalisateur américain Oliver Stone a eu l'occasion de rencontrer le président russe Vladimir Poutine à douze reprises pendant deux ans. Il présente aujourd'hui le fruit de ces longs entretiens, menés au Kremlin ou dans les résidences officielles de Poutine à Sotchi. Poussé par Stone, l'homme d'Etat aborde en détail de nombreux sujets, de son accession à la présidence de la Russie à ses relations avec les présidents américains, en passant par l'héritage de l'Union soviétique. Les deux hommes abordent également la situation d'Edward Snowden, l'OTAN, la guerre en Syrie ou la question de l'Ukraine.

Nos ordinateurs ont ils la mémoire courte ?


De récentes recherches ont démontré que les CD et autres disques durs s'avéraient largement moins fiables pour la sauvegarde des informations que la pierre (dont la durée de vie est estimée à 10 000 ans), les parchemins (1 000 ans) ou la pellicule (100 ans). Plus fragile et instable, le matériel informatique fait courir à terme un danger pour nos données les plus essentielles. Par exemple, comment s'assurer que la localisation des déchets nucléaires sera toujours bien connue dans 500 ans ? En faisant le pari du tout-numérique, notre société s'est-elle trompée ? Le stockage infini de nos données et la sécurité de leur conservation, préceptes de base de notre croyance technologique, ont été surévalués par les fabricants. Aussi paradoxal que cela paraisse, notre monde numérique doit apprendre à créer de la mémoire.

Le Qatar, l'irrésistible ascension économique


Le Qatar rachète la France. Après les Palaces comme le Royal Monceau à Paris, le Majestic à Cannes, ou le grand Prix Hippique de l'Arc de Triomphe, les émirs Al-Thani viennent de s'offrir le club de foot du Paris Saint Germain. Aidé par notre star Nationale du ballon rond Zinedine Zidane, le Qatar vient même d'arracher pour 15 millions de dollars, l'organisation du Mondial 2022 ! Le Cheikh Tamim s'est engagé à construire d'ici à la date fatidique douze stades somptueux, fermés et climatisés, des lignes de métro, un port en eau profonde, un aéroport international ainsi que 90 000 chambres d'hôtel. Un marché estimé à 100 milliards de dollars qui fait saliver les bâtisseurs français. Qui sont ces émirs milliardaires qui aiment tant la France ? Pourquoi investissent-t-ils autant dans le sport ? Ou s'arrêtera l'appétit d'achat des émirs du Qatar ?